Advertisement


Politique

17 mars 2005

ACTUALITE GOUVERNEMENTALE

image_defaut
Mots-clés : ,

Ces dernières semaines, l’actualité gouvernementale a été chargée, avec la visite du ministre de l’environnement, la réunion du comité de pilotage pour la création d’un parc national, la chronique habituelle de l’orpaillage et une conférence d’ATTAC sur les OGM.

Une coopération à géométrie variable

Le proverbe dit : « pran tipoul, mété li anlè marb, li ka kontinié graté. » C’est ainsi que le ministre de l’environnement, Serge LEPELTIER a reçu une délégation brésilienne et signé un protocole de coopération en matière environnementale  sans que les élus locaux soient associés. Après protestation, KARAM et DESERT auront droit à un strapontin qui leur fera dire que l’incident est clos.

Un parc en point d’interrogation

En allant à MARIPASOULA le ministre a pu mesurer sur le terrain, l’écart entre sa démarche de création d’un parc national et le niveau de préoccupation des populations et autorités coutumières. Aux discours sur la protection de la biodiversité elles répondent eau potable, électricité, infrastructures, bref ce qui fait partie de la vie, et dont elles ne disposent pas.

Un lecteur assidu de Rot Kozé nous presse de donner la position du MDES sur cette question du Parc. Nous rappelons que le MDES propose que le parc soit intégré au parc régional afin d’être contrôlé par les élus locaux et que toutes les zones naturelles soient intégrées au parc. Aujourd’hui alors que la question foncière est tellement en débat en Guyane, la création d’un parc de 2 millions d’hectares et sa gestion comme une entité nouvelle est un facteur de désordre et de division.

La création d’un parc doit faire l’objet d’un débat associant toute la population de Guyane et ne doit pas être le résultat d’une décision de PARIS ou le fruit d’une manipulation de communautés à qui l’on fait miroiter monts et merveilles, emplois, équipements, éradication de l’orpaillage qu’il soit officiel ou clandestin.

Or, le retour des braqueurs  de sites

Non seulement après les opérations anacondas les orpailleurs clandestins reviennent sur les sites, mais les professionnels en règle observent, peu après les opérations, une recrudescence des braquages opérés par les clandestins délogé

O.G.M. une rente pour les firmes sans éthique

Mercredi 24 novembre à la maison de quartier de Brutus a eu lieu une conférence organisée par ATTAC et qui portait sur les O.G.M. et la brevétabilité du vivant. Simplement mais efficacement, les deux conférenciers ont apporté à l’auditoire les éléments d’information dont les médias ne font jamais état sur les mécanismes d’aliénation des agriculteurs aux grandes firmes et la rente capitalistique que constitue la vente sous contrat par les mêmes firmes de semences et des herbicides qui vont avec. Cette conférence à elle seule mériterait un article et ce d’autant que la deuxième intervention était illustrées par des exemples propres à la Guyane et qui montraient comment la prise de brevets sur des plantes (WASSAIË, SALADE COUMAROU, CUPUACU, CARAPA) et des animaux du pays ( grenouille bicolore), constituait un vol d’un patrimoine commun qui avait mis des centaines d’années à s’élaborer.





 
 

 
image_defaut

NEGATIONISME

Rot Kozé publie une lettre adressée au gouvernement français concernant la vente aux enchères de document manuscrit datant du XVIIe et XVIIIe siècle sur le commerce des esclaves. Monsieur le Président, Monsieur le Premier...
by rotkoze
0

 
 
image_defaut

Affaire Kapel, le véritable coupable n’était pas à la barre

Le 20 juillet 2001, Michel KAPEL tombait sous deux coups de feu au lieu-dit Dégra Edmond sur la commune de Roura. A l’issu d’une instruction de trois ans, deux hommes étaient traduits devant la Cour d’assises de la Guya...
by rotkoze
0

 



Aucun Commentaire


Commentez le premier!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>