Advertisement


Culture

17 mars 2005

NEGATIONISME

image_defaut
Mots-clés : ,

Rot Kozé publie une lettre adressée au gouvernement français concernant la vente aux enchères de document manuscrit datant du XVIIe et XVIIIe siècle sur le commerce des esclaves.

Monsieur le Président,

Monsieur le Premier Ministre.

Selon l’article ci-inclus du journal LE MONDE, l’hôtel des ventes de Lyon Presqu’île organise la vente de lettres et manuscrits du XVIIIe sur le commerce des esclaves.

Il est de la Responsabilité et du Devoir des Plus Hautes Autorités de la République Française de prendre les mesures qui s’imposent pour interdire formellement et immédiatement pareille insulte faite à la mémoire des victimes directes de l’esclavage et à leurs nombreux descendants qui aujourd’hui encore souffrent du traumatisme de ce Crime Contre L’Humanité.

Avec effet immédiat, toutes les mesures doivent être prises pour que ces lettres et manuscrits soient protégés définitivement et consultables par les Historiens, les Chercheurs et les Associations Pour la Mémoire des Noirs.

Les arrière-petits-enfants des victimes directes ne comprendront pas que vous laissiez se rejouer aujourd’hui les scènes horribles de ces ventes immondes.

Car, Monsieur le Président,  Monsieur le Premier Ministre,  ce “Commerce” n’est rien d’autre que le prolongement par les Héritiers des esclavagistes dudit “Commerce Triangulaire” de leurs arrière-grands-pères esclavagistes.

Comment pourrait-on interpréter autrement cet enrichissement cynique sur le malheur des victimes ?

Car, Monsieur Le Président, Monsieur le Premier Ministre, Après les récentes cérémonies en grande pompe pour “célébrer” Napoléon, celui qui a rétabli l’esclavage, après que sur France 3 Max GALLO se soit permis de “se poser la question” si cela faisait de Napoléon un criminel contre l’Humanité, cela s’apparentera tout simplement à du révisionnisme, eu égard à la loi Taubira.

On ne peut pas permettre aux Héritiers des esclavagistes de se faire de l’argent sur la Tête des Nègres.

Ces Têtes de Nègres que les esclavagistes exhibaient comme un trophée de chasse sur les poteaux à l’entrée des “belles demeures coloniales”.  Ils les remplaçaient régulièrement pour éviter le pourrissement.

Ces Têtes de Nègres que l’on retrouve sous forme de pâtisseries pour gourmets.

Monsieur le Président,  Monsieur le Premier Ministre, la situation est grave.

Votre décision, ou non décision, sera historique.

 

Citoyennement.





 
 

 
image_defaut

ACTUALITE GOUVERNEMENTALE

Ces dernières semaines, l’actualité gouvernementale a été chargée, avec la visite du ministre de l’environnement, la réunion du comité de pilotage pour la création d’un parc national, la chronique habituelle de l...
by rotkoze
0

 
 
image_defaut

Affaire Kapel, le véritable coupable n’était pas à la barre

Le 20 juillet 2001, Michel KAPEL tombait sous deux coups de feu au lieu-dit Dégra Edmond sur la commune de Roura. A l’issu d’une instruction de trois ans, deux hommes étaient traduits devant la Cour d’assises de la Guya...
by rotkoze
0

 



Aucun Commentaire


Commentez le premier!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>