Advertisement


Politique

19 octobre 2011

Association de malfaiteurs

Étiquettes : , ,

Le 9 septembre 2011, la société Tullow Oil plc déclare avoir trouvé du pétrole au large des cotes guyanaises (160 Km).
A priori cette découverte se situe dans un bassin d’hydrocarbure où plusieurs zones potentiellement productives ont été identifiées.
Cette mise en évidence du pétrole guyanais arrive 20 mois après la consultation de la population guyanaise sur la question statutaire.
Pourtant, en 1970  les sociétés ELF et EXXON avaient déjà effectué des recherches au large de la Guyane. La technique offshore de l’époque et le retour sur investissement ne permettaient pas l’exploitation d’un tel gisement.
Puis le 29 mai 2001, Planet oil filiale d’Hardman Ressources obtient un permis d’exploration au large des cotes guyanaises, plus de 22 millions d’euros étaient prévus pour cette campagne d’exploration. Pas d’annonce sur les  éventuels résultats de cette campagne d’exploration.
Curieusement, dans la même période, la France lance par l’intermédiaire de l’IFREMER son projet dénommé EXTRAPLAC.
Dans cette entreprise la France envisage d’augmenter son domaine maritime au-delà des 200 miles nautiques (ZEE : zone économique exclusive) comme le permet la convention des nations unies sur le droit de la mer (Montego Bay, 1982).
Ainsi le 22 mai 2007, la France a déposé à la commission des limites du plateau continental de l’ONU une demande d’extension au-delà des 200 miles nautiques pour la Guyane.
Cette préemption permet à la France de jouir en toute légalité des richesses halieutiques, du sol et du sous-sol de cette espace maritime. En autre, du pétrole, de l’hydrate de gaz (molécule de gaz comme le méthane entourée d’un réseau de molécule d’eau)…
La question que l’on doit se poser, Guyane 73 des UMP, FDG et consorts avaient-ils connaissance de ces faits historiques et de la politique de prédation française ?
Naturellement, ils connaissaient tous sans exception les richesses de leur territoire et le penchant de la France à dérober, subtiliser par des moyens dit légaux la moelle de ce pays.
C’est en toute connaissance de cause et en toute bonne foi, que ces compradores ont menti, semé la confusion, fait l’éloge de l’assistanat et prôné l’immobilisme lors de la consultation du 10 janvier 2010.
Les évènements se précipitèrent après le 10 janvier 2010 ; arrivée de l’association patronale Guyane 73 à la Région, Tullow Oil plc (20 décembre 2006 achat d’Hardman ressources) a commencé le forage d’exploration de février  à août 2011 avec le west Polaris de la société Seadrill.
Une fois l’annonce faite par Tullow Oil plc de la présence de pétrole au large de la Guyane, l’édile de la Région s’empresse d’informer la population guyanaise par le média public n°1, qu’il négociera au-delà des mers avec la direction de Tullow oil plc.
Une fois de plus, l’idéologue de Guyane 73 fanfaronne car depuis juin 2007, un document intitulé : ressource du sol et du sous-sol de la Guyane, fiscalité et compétences établi par Bernard CASTAGNEDE à la demande de la Région Guyane, a été mis à la disposition de tous les politiques.
Ce document met en évidence l’obsolescence du code minier français et qu’en cas d’exploitation du bassin d’hydrocarbure guyanais c’est la base juridique du contrat de concession qui s’applique. A savoir des redevances fixes et un impôt sur les bénéfices qui seront perçus par l’état et non pas par la collectivité. C’est la réalité de l’article 73, l’identité législative.
Il est évident que pour que la Guyane profite de la manne de l’or noir il faut que cette dernière soit associée au niveau du capital du montage financier de la structure, nous apportons la ressource et le partenaire apporte le financement et la technologie avec un partage équitable des bénéfices.
Mais pour réaliser cette entente, il faut que la Guyane soit capable de s’auto administrer, la question du statut est omniprésente.
A méditer, cher lecteur…
Lidy

Ròt Kozé n°177 :

Votre journal pour 1.30€





 
 

 

Triste anniversaire…

N’oublions pas… Le 19/04/2000 à 13h45 la colline de Cabassou s’effondrait en entraînant avec elle 10 personnes employés de la Cilama, habitant de la route. 17 ans après n’oublions pas les victimes et...
by rotkoze
0

 
 

Appel à contributions pour soutenir le mouvement

Tous acteurs de la mobilisation! Pou Lagwiyann dékolé lance un appel aux associations, experts et techniciens pour soutenir le mouvement. Dans ce même élan, Pran Konsyans invite la population guyanaise mardi 18 à partir d...
by rotkoze
0

 

 

Jeu-concours Si a té mo

Après des mois d’organisation… c’est avec une grande fierté que j’annonce la victoire d’Isis…13 ans, Ministre du désenclavement. Elle a inventé le ministère qui lui semblait indispensabl...
by rotkoze
0

 
 

Les Tréteaux de Maroni, un festival de la MOBILISATION !

“L’acte de création est un acte de résistance ensemble, résistons afin de permettre à nos imaginaires de s’épanouir! La culture n’est pas une activité de confort, comme on a pu l’entendre, (p...
by rotkoze
0

 
 

Conférence: “Je vote blanc aux présidentielles”

Le collectif GMP organise une conférence-débat mardi 11 avril à 20h au rond-point Adelaïde Tablon sur le thème : Je vote blanc aux présidentielles. Cette conférence sera précédée par la présentation du projet des fin...
by rotkoze
0

 




Aucun Commentaire


Commentez le premier!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook