Advertisement


Société

2 juillet 2012

Communiqué de presse MDES du 02/07/12

Étiquettes : , ,

Suite à l’interpellation,  ce dimanche 1 juillet 2012,  d’un exposant de la foire artisanale de St Laurent du Maroni  par les autorités françaises, ONF, douanes et gendarmerie, parce qu’il utiliserait des plumes d’oiseaux interdits sur des objets traditionnels,

Le MDES,

Condamne  la forme et le fond de ces agressions régulièrement perpétrées contre les originaires de notre pays,

Rappelle que les coutumes et mœurs des habitants de notre pays doivent être respectés et que les lois doivent s’y conformer,

Rappelle que ses candidats aux élections législatives avaient placé la défense des modes de vie traditionnels  comme  une priorité de leur combat législatif,

Rappelle aux électeurs de Guyane qu’au lieu d’adopter, en 2010, l’article 74 qui prévoit une législation adaptée aux « intérêts propres »  de la Guyane, la majorité d’entre nous a préféré croire aux mensonges des compères Alexandre et Bertrand et voter pour l’article 73 dans le cadre duquel les lois françaises sont appliquées sans discernement,

Interpelle une fois de plus les décideurs français au plus haut niveau ainsi que les élus guyanais  afin que  ces textes et pratiques discriminatoires  contre notre culture et notre peuple soient abrogés.





 
 


 

Le 28 Mars et après?

Le secrétaire général du MDES s’exprime…
by rotkoze
0

 
 

Triste anniversaire…

N’oublions pas… Le 19/04/2000 à 13h45 la colline de Cabassou s’effondrait en entraînant avec elle 10 personnes employés de la Cilama, habitant de la route. 17 ans après n’oublions pas les victimes et...
by rotkoze
0

 
 

Appel à contributions pour soutenir le mouvement

Tous acteurs de la mobilisation! Pou Lagwiyann dékolé lance un appel aux associations, experts et techniciens pour soutenir le mouvement. Dans ce même élan, Pran Konsyans invite la population guyanaise mardi 18 à partir d...
by rotkoze
0

 




Aucun Commentaire


Commentez le premier!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook