Advertisement


Société

10 janvier 2013

Parc du Sud: “Avis défavorable” du conseil consultatif coutumier

Étiquettes : , ,

Le 8 décembre 2012, dans la grande salle du conseil régional de Guyane, le Conseil Consultatif des Populations Amérindienn et Bushinenge( CCPAB), rendait public son avis sur le projet du Parc du Sud, appelé Parc Amazonien de Guyane ( PAG).

Il y avait peu de présents. Le secrétaire, Carlo Landfeld donnait lecture d’un rapport très argumenté sur le projet de Charte du PAG soumis au Conseil. Le président, Seefiand Deie, donnait la parole. Assisté de Abolo Awasaï, du capitaine Apouyou de Kourou et de Charles Auberic de la FOAG (Fédération des Organisation Améridiennes de Guyane).

Il y avait déjà eu un constat de carence lors de la réunion du 1 décembre 2012 où il n’y avait que 7 présents sur les 20 membres de ce Conseil.

La réunion avait donc été renvoyée au 3 décembre. Le conseil avait délibéré en donnant un avis défavorable au projet de Chartre.

Ce 8 décembre 2012, il s’agissait pour le Conseil de faire connaitre publiquement sa prise de position.

Le président du conseil donna des informations sur les pressions que subissent les communes, les agents du parc et même les élus du conseil du parc de la part des responsables du Parc Amazonien.

La veille, le 7 décembre, des techniciens du Parc se sont permis d’essayer d’influencer le président Sefiann Deie,  sur les « risques » d’un avis négatif et pour que l’avis ne soit pas publié.

Les  quelques amis présents ont félicité le Conseil pour sa décision courageuse et dénoncé cet état dans l’état que constitue ce Parc imposé sur 40% de notre territoire par un chantage  au travail, aux équipements et à l’argent.

Ils vont revenir à la charge, c’est sûr. Il ne faut surtout pas que les conseillers  de ce CCPAB, inventé par Sarkozy pour nous diviser, sans moyens pour fonctionner, se laissent manipuler par les experts de la puissance coloniale !!

Leur prise de position courageuse est à saluer publiquement.

Avec constance, ils ont d’ailleurs répété plusieurs fois, qu’ils se considéraient comme le conseil des populations autochtones et locales. Signe d’une grande lucidité et de la volonté de déjouer les tentatives de divisions du colonisateur. BRAVO !!

Cet article est disponible dans le journal Ròt Kozé n°184 téléchargeable ci-dessous :

Votre journal pour 1.30€





 
 

 

Triste anniversaire…

N’oublions pas… Le 19/04/2000 à 13h45 la colline de Cabassou s’effondrait en entraînant avec elle 10 personnes employés de la Cilama, habitant de la route. 17 ans après n’oublions pas les victimes et...
by rotkoze
0

 
 

Appel à contributions pour soutenir le mouvement

Tous acteurs de la mobilisation! Pou Lagwiyann dékolé lance un appel aux associations, experts et techniciens pour soutenir le mouvement. Dans ce même élan, Pran Konsyans invite la population guyanaise mardi 18 à partir d...
by rotkoze
0

 

 

Jeu-concours Si a té mo

Après des mois d’organisation… c’est avec une grande fierté que j’annonce la victoire d’Isis…13 ans, Ministre du désenclavement. Elle a inventé le ministère qui lui semblait indispensabl...
by rotkoze
0

 
 

Les Tréteaux de Maroni, un festival de la MOBILISATION !

“L’acte de création est un acte de résistance ensemble, résistons afin de permettre à nos imaginaires de s’épanouir! La culture n’est pas une activité de confort, comme on a pu l’entendre, (p...
by rotkoze
0

 
 

Conférence: “Je vote blanc aux présidentielles”

Le collectif GMP organise une conférence-débat mardi 11 avril à 20h au rond-point Adelaïde Tablon sur le thème : Je vote blanc aux présidentielles. Cette conférence sera précédée par la présentation du projet des fin...
by rotkoze
0

 




Aucun Commentaire


Commentez le premier!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook